Aussi appelé "écoblanchiment" en français, le greenwashing est une technique marketing utilisée par les marques pour orienter leur stratégie et leur communication vers un positionnement plus écologique. Le but étant de se donner une image éco-responsable et de redorer leur image. Cependant, la pratique du greenwashing est trompeuse et assez éloignée de la vérité... On vous explique tout dans cet article !

Qu'est-ce que le Greenwashing ?

La naissance du greenwashing

Depuis 2014, l'écologie durable et les alertes pour la protection de l'environnement font rage. De ce fait, l'industrie et le marketing tente de se racheter une conscience et développent des produits et services qui tendent à respecter notre planète. Cependant, certaines marques utilisent cet argument "green" pour redorer leur image et faire croire aux consommateurs que leurs produits sont de plus en plus naturels et écologiques : c'est la naissance du greenwashing.

Le blanchiment écologique n'est donc en réalité qu'une méthode utilisée pour donner à l'opinion publique une image plus saine, plus verte, plus respectueuse et surtout une image écologique responsable. Cependant, ce procédé n'a que pour seul but de tromper les consommateurs. Cette publicité dite "verte" est considérée comme étant de la publicité mensongère et n'a malheureusement que peu de réels investissements et actions concrètes en faveur de l'environnement...

Exemples de greenwashing

Plusieurs techniques sont utilisées pour vous faire croire que le produits que vous avez l'intention d'acheter est respectueux de la planète. Voici les plus connues :

  • La mention "sans" sur les emballages, comme "sans silicone", "sans parabène", "sans sulfates" etc. En effet, ces produits ne sont peut être pas présent dans la composition du produit, mais cela ne signifie pas pour autant que tout ce qu'il contient est correct ! Bien souvent, des ingrédients encore moins bons que celui mentionné sont présents...
  • Le packaging est souvent vert. Cela donne une première image du produit plus écologique, responsable, naturel. Cependant, lorsque l'on vérifie la liste des ingrédients, on est bien souvent déçu...
  • La mention "d'origine naturelle" est également à proscrire. En effet, les marques jouent beaucoup sur le fait que leurs produits sont issus de la nature, mais ce qu'ils ne disent pas, c'est comment ils l'ont transformé ensuite. C'est trompeur pour l'utilisateur.
  • Faites également attention aux mentions "végétale", "99% d'origine naturelle" et aux mentions d'actions caritatives, qui sont bien souvent là pour vous faire croire que vous faites une bonne action, alors que la composition du produit est plus qu'à revoir.
Marques les plus connues faisant du greenwashing. Photo prise sur le blog de https://frenchgreenlife.com/

Comment lutter contre le greenwashing ?

Il y a différentes façons de lutter contre le greenwashing. Voici quelques astuces :

  • Faire attention à la composition des produits : certaines applications permettent d'en savoir plus sur ce que contiennent vos cosmétiques. Nous avons d'ailleurs déjà écrit un article à ce sujet.
  • Vous pouvez entrer dans le mouvement de la Slow Cosmétique en choisissant de faire vos produits beauté maison, en utilisant que des produits naturels et véritablement biologiques.
  • Décider d'acheter dans une enseigne de confiance dans laquelle vous savez réellement ce qu'ils produisent et dont vous savez que l'entièreté de leurs produits sont respectueux de l'environnement.
  • Faire attention aux labels qui sont présents sur vos produits et vérifier que ce sont de vrais labels certifiés !

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à nous suivre également sur Facebook et Instagram plus plus de contenu !