La peur d'échouer vous bloque, vous tétanise, vous empêche d'avancer ou d'entreprendre certaines actions. Que vous ayez déjà essuyé plusieurs échecs ou pas, ces sentiments sont normaux et touche tout le monde. Cependant, il ne faut pas que la peur vous démotive ou vous empêche de sortir de votre zone de confort. Dans cet article, on vous donne quelques astuces pour surmonter votre peur de l'échec.

5 astuces pour arrêter d'avoir peur de l'échec

Comprendre que c'est inévitable...

Inutile d'avoir peur de quelque chose qui est inévitable. Vous allez sans doute échouer dans votre vie, plus d'une fois, comme tout le monde. Même les plus grands qui ont l'air d'avoir réussi n'y sont pas parvenus du premier coup. Ce seront peut-être même eux les premiers à vous dire qu'ils ont échoué. Alors apprenez à vous raisonner.

...Mais nécessaire !

Et puis après tout, échouer fais partie du processus de la réussite ! Pour parvenir aux résultats souhaités, il faut accumuler les échecs. C'est comme cela que l'on apprend, que l'on tire des leçons, que l'on se forge notre expérience. Le tout avec le fait d'échouer, c'est de surtout apprendre à se relever et à rebondir. Apprenez de vos erreurs pour rectifier le tir et surtout ne perdez pas de vue votre motivation et vos buts. Après tout, si vous ne preniez pas le risque de rater, vous ne seriez pas près de réussir non plus...

Positiver sa façon de penser

Quand on y réfléchit, nous sommes depuis notre plus jeune âge conditionnés à avoir peur de l'échec. On nous rappelle sans cesse que si l'on a de mauvaises notes à l'école on risque de ne pas trouver de travail plus tard et de ne pas réussir dans la vie. Mais ce que l'on devrait faire, c'est positiver sa façon de penser. Comme nous l'avons dit plus haut, soit vous apprendrez de vos échecs, soit vous réussirez. Dans tous les cas, vous serez gagnant. Mais il faut aussi parvenir à avoir un autre regard sur la situation : en vous motivant pour vous redonner confiance ou en faisant abstractions de ce que les autres peuvent penser ou dire, par exemple.

S'entraîner à échouer

Cela peut paraître assez puéril comme idée, mais il se pourrait bien que ce soit un bon exercice à faire lorsque l'on a peur de l'échec. Si l'idée d'essuyer des refus vous donne la boule au ventre, essayez de vous entraîner à ce qu'on vous dise "non". Par exemple, demandez à un marchand si c'est possible de négocier le prix d'un objet dont vous n'avez même pas besoin, juste pour vous habituer à l'échec. De toute façon, peu importe s'il refuse, car cet objet vous n'en vouliez même pas. Cependant, à force de faire cet exercice, la peur du refus et de l'échec va vous paraître moins terrible à vivre avec le temps.

Prendre confiance en soi

Pour finir, le meilleur moyen de ne plus avoir peur de l'échec est d'avoir confiance en soi. Cela parait si simple à dire, mais on sait bien que ce n'est pas aussi facile à faire. Cependant, pour croire en vous, vous n'avez pas grand chose à faire : vous pouvez revoir vos objectifs, ils visaient peut-être trop haut, mais vous pouvez aussi vous recentrer sur vous-même et sur vos atouts. Parce que oui, tout le monde a des forces et des qualités qui peuvent permettre d'accomplir beaucoup de choses. Vous pouvez également faire appel à vos amis ou vos proches pour avoir du soutien supplémentaire.

On espère que vous avez aimé cet article et que vous aurez réussi à tenir cette résolution. On vous invite à nous suivre sur Facebook et sur Instagram pour plus de contenu. A demain pour de nouveaux articles !