En 2020, la grande tendance beauté est la Slow Cosmétique. Ce nouveau mode de consommation repose sur deux principes : consommer moins et consommer mieux. Cela vise donc à promouvoir une nouvelle façon de consommer naturellement, sainement et raisonnablement la cosmétique en général. Pour en savoir plus sur cette nouvelle tendance, on t'invite à lire la suite de cet article.

Tout savoir sur la Slow Cosmétique

Qu'est-ce que la Slow Cosmétique ?

C'est Julien Kaibeck, passionné de cosmétiques naturels et enseignant en aromathérapie, qui a inventé le terme de "Slow Cosmétique". Ce terme est en fait un clin d'oeil au mouvement "Slow Food", visant un retour à la cuisine saine, naturelle et éthique. Les termes Slow Cosmétique sont déposés et protégés par l'Association Slow Cosmétique, sans but lucratif, qui chapeaute le mouvement. Cette association remet 3 fois par an un label à des marques aux formules propres et au marketing raisonnable : la Mention Slow Cosmétique. Plus de 200 marques sont labellisées à ce jour dans 10 pays.

En créant ce nouveau mode de consommation, Julien répond aux grandes marques de cosmétiques qui font du greenwashing et qui cherchent sans arrêt à créer du besoin chez le consommateur, avec des promesses intenables et des formulations de produits irrespectueux des réels besoins de la peau. En d'autres termes, la Slow Cosmétique prône le fait de consommer moins, mais aussi de consommer mieux.

Quels sont les principes de la Slow Cosmétique ?

Les préceptes du concept de la Slow Cosmétique invitent à adopter un mode de consommation plus sain, plus éthique, plus raisonnable et plus naturel de la beauté. En d'autres termes, ce mouvement s'oppose à la cosmétique conventionnelle telle qu'on la connait, bien souvent jugée comme étant trop toxique. Ce nouveau concept incite au maximum les consommateurs à créer leurs cosmétiques eux-mêmes, à pratiquer la gymnastique faciale et exclut tous les ingrédients issus de la pétrochimie et de synthèse comme les parabens, les silicones, le plastique... D'ailleurs, certaines applications peuvent vous aider à y voir plus clair dans vos cosmétiques. Pour finir, en plus d'être bonne pour la santé et pour le corps, la Slow Cosmétique se veut bonne pour l'écologie et l'environnement.

À qui s'adresse cette nouvelle tendance ?

Tout le monde peut adopter cette nouvelle façon de consommer ! Beauté n'est pas simplement synonyme de féminité. Même celles et ceux qui n'utilisent que peu de produits au quotidien peuvent s'y mettre. La Slow Cosmétique englobe aussi bien les produits capillaires, que le maquillage, que les produits pour le corps. Si vous êtes particulièrement sensible à l'écologie, à une consommation plus naturelle ou que vous êtes adeptes des cosmétiques DIY, la Slow Cosmétique vous parlera particulièrement.

Une consommation écologique et respectueuse

Des cosmétiques écologiques

On peut dire que la Slow Cosmétique tend presque totalement vers le zéro déchet. En effet, elle favorise énormément le minimalisme et les emballages recyclables, voire le zéro emballage, pour protéger aux mieux l'environnement. Ce qui n'est pas le cas de la plupart des ingrédients de la cosmétique conventionnelle, qui sont pour la plupart polluants et non bio-dégradables...

Des cosmétiques respectueuses de la peau

Le principe même de la Slow Cosmétique, c'est de proposer des produits ayant une composition qui ne nuit pas au bon fonctionnement du corps et qui respecte la peau. Autrement dit, ils ne doivent pas être toxiques. Ils ne doivent pas non plus nuire aux animaux, ni à la santé des végétaux. C'est pour cela que sont proscrits les tests sur les animaux.

Etiez-vous déjà familier avec le terme de Slow Cosmétique, ou tendez-vous à l'adopter ? On veut tout savoir ! Pour cela, n'hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou sur Instagram.