Vous l'avez peut-être déjà remarqué, mais l'automne et le printemps sont les deux saisons où l'on a tendance à perdre le plus nos cheveux. A chaque coup de brosse on se demande si l'on ne va pas y laisser toute notre chevelure et si cela peut engendrer beaucoup de stress chez certaine personne, ceci reste un phénomène tout à fait normal.

Pourquoi perd on nos cheveux ?

Chaque jour, nous perdons en moyenne entre 25 et 60 cheveux, contre environ une centaine, parfois même plus, pendant les saisons de transition comme l'automne et le printemps. Soit 2 à 4 fois plus de cheveux que d'habitude. Ceci résulte en fait d'un phénomène assez simple : le soleil stimule les hormones qui servent à la croissance du cheveu. Ainsi en été, nos cheveux ont tendance à pousser plus vite, mais quand vient l'automne, l'effet inverse se produit. Le soleil se cache, les jours se raccourcissent et c'est là que les cheveux chutent.

Qui est touché par ces chutes saisonnières ?

Pas de panique, vous n'êtes pas la seule personne concernée. La chute de cheveux automnale n'épargne personne : hommes, femmes, enfants, même les animaux sont concernés. Alors, nul besoin de se prendre la tête et de penser qu'on va devenir chauve : ce ne sera pas le cas.

Combien de temps ça dure ?

La chute saisonnière des cheveux dure environ 4 à 6 semaines et tout reviens naturellement dans l'ordre progressivement. Cependant, si vous notez une chute vraiment conséquente et qui dure trop longtemps, c'est qu'autre chose en est la cause : dans ce cas-là, on vous préconise de voir un médecin pour en trouver la réelle source du problème.

Doit-on traiter la chute ?

Malgré que ce soit une étape normale dans la vie de nos cheveux, on peut tout de même essayer de limiter leur chute. Il est quand même bon de savoir que chaque cheveu qui tombe est déjà mort et ce depuis plusieurs semaines ! Les traitements antichutes ne vont donc pas traiter la chute en elle-même, mais plutôt la repousse. Ils vont donc les rendre plus forts et plus résistants : ils vont préparer le "après".

Toutefois, on comprend que la perte de cheveux puisse générer un certain stress et si nous avons les moyens de vivre cette période plus tranquillement, alors pourquoi pas s'y mettre? On vous donne quelques astuces pour y parvenir !

1/ Lavez vos cheveux régulièrement

Espacer vos shampoings par peur d'en perdre davantage n'est pas la solution. En effet, on vous rappelle que les cheveux qui tombent sont des cheveux déjà morts. Même si c'est toujours impressionnant de voir ses cheveux tomber, il n'y a pas plus de cheveux qui tombent. Cependant, en choisissant d'espacer vos lavages, vous risquez d'accumuler sébum et pollution sur vos cheveux : tout ce qu'ils n'aiment pas. Le sébum étouffe le cuir chevelu, qui l'empêche de respirer et donc défavorise la pousse des cheveux. Alors, lavez-vous les cheveux comme vous en avez l'habitude.

2/ Faites des cures

Même si la chute de cheveux est normale durant cette saison, nos cheveux peuvent tout de même manquer d'un peu de vitalité. Les cures sont alors vos amies : les vitamines B6, le fer, le zinc et les acides aminés vont favoriser la production de kératine (protéine naturelle dont nos cheveux sont constitués à 97%) et ainsi leur apporter force et résistance. La levure de bière est un complément alimentaire très réputée pour favoriser la pousse des cheveux. L'huile de ricin et les huiles essentielles de citron, géranium, pamplemousse romarin et de gingembre vont également lutter contre la chute et favoriser la repousse.

3/ Massez votre cuir chevelu

Vous ne le saviez peut-être pas, mais si les coiffeurs vous massent le crâne lorsqu'ils vous lavent les cheveux ou vous font un soin, ce n'est pas seulement pour votre plaisir personnel. Ils pratiquent ces massages, car cela aiderait à faire circuler le sang et favoriserait ainsi la (re)pousse des cheveux.

4/ Surveillez votre alimentation

Comme dit plus haut, vos cheveux peuvent bénéficier d'un petit coup de pouce avec des vitamines, du fer, du zinc et des acides aminés. Pour trouver tout ceci, pas besoin d'acheter des tonnes de cures, ce sont des éléments qui sont dores et déjà présent dans l'alimentation. Vous retrouverez notamment du fer et des vitamines B dans les légumes verts, les oeufs, le poisson, la viande rouge, les fruits de mer et les céréales complètes. Le reste est bien souvent présent dans les fruits et légumes.

5/ Prenez soin de vos cheveux

Pour éviter d'aggraver la situation, quelques gestes et habitudes simples peuvent se mettre en place. Réduisez les appareils chauffants : on le sait tous, les cheveux ne sont pas faits pour supporter de trop fortes chaleurs. Plus vous les éloignerez des appareils chauffants, mieux ils se porteront. Vous pouvez également favoriser les shampoings et après-shampoings doux : ils vont participer à la micro-circulation du sang et équilibrer le cuir chevelu. Enfin, évitez de vous brosser les cheveux lorsqu'ils sont mouillés, car les cheveux humides sont plus élastiques. Brossez les délicatement, toujours en commençant par démêler les pointes, puis en remontant aux racines progressivement. Niveau coiffure, restez simple : les cheveux lâchés tomberont bien moins que si vous les attachez en faisant des coiffures sophistiquées.

On espère que la chute de cheveux ne vous fera plus aussi peur et que votre stress s'est envolé. On vous souhaite un bon week-end et surtout prenez soin de vous (et de vos cheveux !)