Depuis quelques années maintenant, la place de la viande dans notre alimentation fait beaucoup parler d'elle. Pour des raisons éthiques, environnementales ou médicales, la viande est constamment remise en cause et sa consommation est très discutée. Alors, doit-on se passer de la viande ? Et pourquoi ? Nous allons aujourd'hui éclaircir quelques points à ce sujet.

Récemment, Netflix a sorti un documentaire qui a beaucoup fait réagir les internautes sur les réseaux sociaux : The Game Changers. Dans ce documentaire on suit entre autre James Wilks, entraineur d'élite en quête de vérité sur la viande suite à une blessure, ayant dans l'idée que cette dernière pourra accélérer sa guérison. Il y découvre qu'en réalité, ce qu'on lui a toujours répété n'est rien d'autre qu'un cliché : la viande n'est pas synonyme de force. Ce documentaire, bien qu'il soit très orienté au niveau de son discours, a pour but d'informer que la viande n'est pas le régime le mieux adapté pour les athlètes, mais que les régimes centrés sur la non-consommation de viande voire de produits issus des animaux, leur apporteraient la vraie force.

C'est parce que ce documentaire fait tant parler de lui que l'on a voulu rebondir sur le sujet. Si la consommation animale n'est en fait pas reliée directement à la force, elle n'en est pas pour autant inutile à notre corps. Cependant, il est vrai que réduire sa consommation de viande serait bénéfique aussi bien pour la planète que pour notre santé.

Peut-on vivre sans manger de viande ?

On nous a toujours dit que les hommes de la préhistoire avaient besoin de chasser pour se nourrir. Mais ce qu'on oublie de dire, c'est que leur consommation de viande dans leur alimentation n'était pas majoritaire. En effet, ils se nourrissaient bien plus de végétaux que d'animaux. Aujourd'hui, cette idée est restée dans les esprits et la consommation de produits animaliers est simplement devenue une habitude culturelle. Toutefois, il faut savoir qu'il est tout à fait possible de vivre sans manger de viande, car même si elle nous apporte des nutriments indispensables à notre corps, elle n'est pas irremplaçable.

On remarque d'ailleurs de plus en plus de personnes se tournant vers des régimes végétariens ou végétaliens pour des raisons de santé, mais aussi pour des raisons écologiques et éthiques telles que le bien-être des animaux. Cependant, il faut être conscient que des changements vont avoir lieu dans votre corps dès lors que vous aurez choisi de ne plus manger de produits animaliers.

Doit-on arrêter de consommer de la viande ?

L'impact de la viande sur la santé

La viande apporte beaucoup de nutriments à notre corps, mais sont-ils tous bons et nécessaires à notre santé ? Voici les choses à savoir, bonnes comme mauvaises, sur la consommation de viande :

  • La viande nous apporte du fer qui est un oligo-aliment important pour notre organisme, notamment grâce à la viande rouge qui en est très riche. Cependant, trop de fer peut entraîner une augmentation du risque cardiovasculaire et favoriser le stress oxydatif qui abime la paroi des artères. A noter que le fer ne doit pas être supprimé de l'alimentation, car il est nécessaire au système immunitaire et au transport d'oxygène ! Si vous voulez arrêter de consommer de la viande, il est impératif que votre apport en fer soit trouvé ailleurs, comme dans les légumes par exemple.
  • Les graisses que contiennent les viandes sont pleines d'acides qui favorisent les inflammations dans l'organisme. Une alimentation dépourvue de viandes réduit ainsi ce risque.
  • Pour digérer les graisses de la viande, notre corps produits des acides biliaires. De ce fait, si l'on consomme de la viande en excès, une quantité importante d'acide sera produite et cela peut entrainer des irritations, notamment du colon.
  • La viande contient de la vitamine B12 qui est indispensable au bon fonctionnement de notre système nerveux, à l'expression des gènes et aussi à notre apport en oxygène. Cette vitamine n'est présente que dans les produits animaliers. Il est donc très important de se procurer de la vitamine B12 comme complément alimentaire si vous avez la volonté d'adopter un régime sans viande.
  • La viande est riche en acide aminés nécessaires à notre corps. Elle est également riche en protéines, en minéraux, en zinc et en calcium. Tous ces éléments sont essentiels pour notre corps, mais ne sont pas trouvables uniquement dans la viande.
  • La viande est riche en graisse et favorise ainsi le mauvais cholestérol. Réduire voire supprimer sa consommation de viande permettrait de le faire baisser.

L'impact de la viande sur l'écologie

Ces dernières années, les études produites autour de la consommation de la viande montrent des résultats plutôt effrayants. D'après l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, les élevages sont responsables de bien des choses sur notre planète.

En effet, l'élevage est responsable de 70% de la déforestation, car les éleveurs ont besoin de toujours plus de place pour élever et nourrir leurs bétails. La forêt amazonienne a déjà fortement réduit à cause de cela. On note aussi que l'élevage est responsable de 18% d'émission de gaz à effets de serre. La pollution à l'azote aussi a augmenté à cause entre autre des excréments des bovins, qui est maintenant 9 fois plus élevée que celle causée par toute la population humaine. Et pour finir, la consommation de viande serait également une grande actrice de l'épuisement des ressources naturelles telles que l'eau. En effet, on compte 15500 litres d'eau pour 1kg de bétail, soit 70% de l'eau mondiale dessert les consommateurs de viande.

Quand on sait qu'en 10 ans le prix de la viande à augmenter de 24%, que la consommation de viande est passée de 25kg à 38kg par personne par an, on peut se dire que tout nous pousse à limiter notre consommation de viande et à prendre conscience de l'impact que chacun a sur l'environnement. Les scientifiques sont formels d'ailleurs formels : en 2050 nous n'aurons plus le choix que de passer au végétarisme.

Et vous, avez-vous déjà adopté une alimentation sans viande ? Pourquoi ? Si non, que pensez-vous des faits évoqués dans cet article ? On vous invite à réagir sur nos réseaux sociaux !