Pour dissimuler une erreur, une mauvaise action, pour convaincre ou simplement pour impressionner, les gens utilisent très souvent le mensonge. Si celui-ci n'est pas réservé qu'aux mythomanes, il en est pas pour autant très apprécié. Mais alors, comment déceler le vrai du faux ? Heureusement pour nous, le langage du corps trahit parfois. Voici quelques astuces qui vous aideront à savoir si la personne avec qui vous parlez vous ment.

Les expressions qui trahissent

Lorsque quelqu'un ment, il est fort probable que les expressions de notre visage nous trahissent. En effet, des micro-expressions seront visibles même si elles ne durent que quelques secondes. Cela va des sourcils qui se froncent ou qui se lèvent, des yeux qui s'agrandissent, jusqu'à la bouche qui s'entreouvre ou les lèvres qui se pincent.

Analyser les gestes du corps

Mentir donne le sentiment d'être vulnérable face à l'interlocuteur. Alors, bien souvent, les menteurs ont tendance à protéger les parties de leur corps qui sont les plus fragiles en les couvrant, comme la tête, le cou et le ventre. On peut également faire attention aux mains et à la bouche : une main sur la bouche ou un doigt sur les lèvres sont très révélateur de mensonges. On peut également se rendre compte du mensonge lorsque les dires et les gestes sont dissociés. Si votre interlocuteur dit quelque chose et que son corps dit le contraire, il n'y a aucun doute à avoir sur son manque de sincérité.

Les comportements changent

Lorsqu'on ment, on a tendance à vouloir en faire trop pour que notre interlocuteur nous croit sur parole. Cependant, donner trop de détails et insister sur son innocence sont des manières très douteuses de dire la vérité. Mais les menteurs détestent le silence. C'est pour cela qu'ils vont avoir tendance à beaucoup parler pour combler le vide. Ils vont également se répéter plusieurs fois afin de gagner du temps.

Bien souvent, les menteurs changent d'humeur rapidement. Ils deviennent irritables, ont la bougeote, ou se mettent en colère. Il se peut aussi que votre interlocuteur tente de fuir le sujet. Dans ce cas-là, vous pouvez en déduire qu'il ne dit pas la vérité. Leur corps peut aussi changer de posture et se tendre ou se raidir. Toutes les issues de secours sont à observer, car c'est par là qu'ils vont sans doute inconsciemment se diriger.

Observer les yeux et écouter la voix

On dit souvent que les yeux sont le reflet de l'âme. Et bien, s'ils ne le sont pas, ils sont au moins d'une grande aide pour savoir si la personne avec qui nous discutons tente de nous cacher la vérité. En effet, si votre interlocuteur ment, il va d'abord avoir tendance à fuir votre regard. Mais s'il est malin, il va au contraire vous regarder droit dans les yeux pour être sûr que vous le croyez. Pourtant, un menteur a tendance à beaucoup plus cligner des yeux que la moyenne et plus rapidement. Ils vont également chercher du regard les issues de secours.

La voix aussi est un bon détecteur de mensonge. Un changement soudain de rythme ou d'intonation peut vous mettre sur la voie. Tout comme quelqu'un qui va soudainement racler sa gorge ou déglutir plusieurs fois. Leur rythme cardiaque risque de s'accélérer à cause du stress d'être percé à jour et il n'est pas impossible que leur respiration change aussi.

On espère tout de même que dans votre entourage il n'y a pas que des personnes toxiques et qui mentent à tout bout de champ. On vous souhaite un bon lundi et n'hésitez pas à nous donner vos retours sur les réseaux sociaux !