Rien ne va comme vous le voudriez et vous ne pouvez pas vous empêcher de souffler, de râler ou de ruminer ? Si vous voulez arrêter de broyer du noir et commencer à voir le verre à moitié plein, vous devriez peut-être commencer par arrêter de vous plaindre sans arrêt. C'était d'ailleurs une des résolutions pour cette année... Heureusement pour vous, on a quelques conseils à vous donner pour ne pas abuser des plaintes.

Nos 5 meilleures astuces pour arrêter de se plaindre tout le temps

Prendre conscience qu'on se plaint et changer son vocabulaire

Tout le monde vous rabâche que vous n'êtes jamais content et que vous vous plaignez sans cesse ? C'est peut-être vrai... La seule façon de se rendre compte du fléau que vous infligez aux autres, mais aussi à vous-même, c'est de prendre conscience que vous avez la plainte facile. Pour cela, rien de mieux que de noter sur un carnet toute les fois où vous avez remarqué que vous étiez en train de râler. De ce fait, vous vous rendrez peut-être compte que vous en abusez et que vous pouvez y faire quelque chose. D'ailleurs, pour y remédier, il vous suffit simplement de revoir votre vocabulaire et d'être plus positif. Cela peut changer la vision que les autres ont de vous et vous motiver à donner le meilleur de vous-même.

Se plaindre en silence

Si vous prenez l'habitude de ne plus formuler vos plaintes à haute voix et qu'à l'inverse, vous prenez l'habitude de le faire en silence ou dans votre coin, vous pourrez apercevoir que leur impact diminuera au quotidien, aussi bien sur vous, que sur celui de votre entourage. De plus, cela vous obligera à penser à autre chose et à évacuer les pensées négatives de votre esprit. Cela peut paraître difficile au début, mais le fait de se plaindre est souvent dû au stress, alors apprenez à gérer vos émotions.

Relativiser et penser positif

On dit souvent de vous que vous avez l'habitude de voir "le verre à moitié vide", mais après tout, s'il est à moitié vide, il est à moitié plein aussi, n'est-ce pas ? Pour essayer d'arrêter de se plaindre il faut voir les choses autrement, avec un autre angle : un angle plus positif. Si vous relativisez et que vous vous forcez à penser au positif plutôt qu'au négatif, vous parviendrez à véhiculé une meilleure image et à vous faire moins de soucis inutilement. Parce que oui, ça pèse d'être toujours dans la négativité... Ne devenez pas quelqu'un de toxique !

Accepter que l'on ne peut pas toujours avoir le contrôle

Ce n'est pas toujours facile de s'en convaincre, mais il faut admettre que l'on ne puisse pas toujours changer les choses. Accepter qu'il y ait certaines situations, certaines personnes ou certains évènements sur lesquels on ne peut avoir le contrôle vous permettra d'être en paix avec vous-même et de lâcher prise. Cela vous permettra également d'en attendre moins des autres, d'accepter les choses comme elles sont et comme elles viennent, mais surtout de ne plus être déçu (et de se plaindre par la suite du coup).

Arrêter de juger et agir

Vous avez la critique facile et jugez régulièrement les autres ? Rappelez-vous que personne n'est parfait, pas même vous. Alors, plutôt que de voir le négatif partout chez les autres, apprenez d'abord à balayer devant votre porte. Souvent, juger les autres reflète un mal-être, alors il vaudrait peut-être mieux essayer d'agir pour le résoudre plutôt que de consacrer du temps à juger les autres. Si quelque chose ne vous plait pas, agissez pour faire en sorte que cela vous convienne. C'est bien plus intelligent que de regarder la situation sans rien faire. De plus, non seulement cela vous fait perdre du temps, mais en plus cela donne une mauvaise image de vous et vous empêche d'être productif.

On espère que cet article vous aura plu. N'hésitez pas à le partager, à nous faire des retours ou à nous suivre sur Instagram, Facebook et Twitter. Bonne fin de journée à tous !