Si vous avez remarqué que vous aviez des maux de ventre anormaux ou autres sensations désagréables après avoir mangé, c'est peut-être parce que vous souffrez d'une intolérance alimentaire. Mais ne vous inquiétez pas, vous êtes loin d'être les seuls touchés et des alternatives à ces intolérances existent pour que vous puissiez continuer de manger ce que vous voulez.

Souvent confondues avec les allergies, les intolérances alimentaires n'impliquent pas le système immunitaire. Elles provoquent plutôt des réactions semblables à des irritations ou des ballonnements, souvent situées au niveau des intestins. Vous pouvez donc continuer de consommer ses aliments sans réellement mettre en péril votre santé. Cependant, les allergies, elles, impliquent un fonctionnement anormal du système immunitaire, provoquant des gonflements, une incapacité à respirer et peuvent mettre en danger votre vie si elles ne sont pas traitées à temps.

Parmi ces sensibilités alimentaires, on note généralement celle au lactose et celle au gluten, qui sont les deux les plus connues et qui touchent le plus la population.

Intolérance au lactose

Le lactose est un sucre qui est contenu dans le lait. Pour bien digérer le lactose, l'enzyme présente dans nos intestins, qu'on appelle la lactase, a pour fonction de réduire le lactose en sucre simple afin qu'il soit mieux absorbé par notre corps. Si cette enzyme n'est pas présente en quantité suffisante, alors c'est là qu'on peut remarquer une intolérance au lactose. Elle est souvent traduite par des productions de gaz, des maux de ventre et des diarrhées. Le lactose est présent essentiellement dans les produits laitiers (vache, chèvre, brebis) tels que le lait, le fromage, le beurre, la crème fraiche, etc.

Intolérance au gluten

Le gluten est une protéine présente dans le germe et dans l'enveloppe des céréales. Pour bien digérer le gluten, notre corps crée différents anticorps. Si cette réaction immunitaire se déroule anormalement, alors des lésions sur la paroi de l'intestin sont occasionnées, entrainant une dégradation de la digestion et une mal-absorption des nutriments par notre corps. L'intolérance au gluten est d'ailleurs aussi connu sous le nom de "maladie coeliaque" qui en réalité est une maladie auto-immune. Elle provoque des dérèglements gastriques comme des ballonnements, des douleurs abdominales, des diarrhées, des nausées et même parfois des vomissements. Le gluten est présent dans les céréales tels que le seigle, le blé, l'orge, l'épeautre et l'avoine. Il est également présent dans les farines, le pain, les pâtes et les biscuits.

Quelles sont les alternatives aux intolérances alimentaires ?

Alternatives au lactose

Même si vous souffrez d'une intolérance au lactose, de nombreux aliments et alternatives sont disponibles pour ne pas être frustré et continuer de manger des aliments qui vous vont plaisir. Voici une petite liste des alternatives au lactose.

  • Pour remplacer le lait de vache vous avez : le lait de soja, d'amande, de coco, de noisette, de pomme de terre, de riz, de chanvre et d'avoine
  • A la place des yaourts traditionnels on privilégie les yaourts à base de lait d'amande ou de soja
  • On remplace la crème fraiche par des crèmes de soja, d'avoine ou de riz
  • Au niveau des fromages on préfèrera le bleu, le cheddar, le comté, la mimolette, le gouda, le parmesan, le gruyère, la raclette, le reblochon, le cantal ou la tomme, qui sont des fromages pauvres en lactose
  • On remplace les glaces traditionnelles par des sorbets
  • On évite le beurre et on utilise des huiles (olive, coco, tournesol), de la margarine ou du beurre clarifié

Alternatives au gluten

Etre intolérant au gluten n'exclus en rien les aliments tels que les fruits, le poisson, la viande et les légumes, mais nécessite d'éviter au maximum les produits transformés. On va plutôt opter pour de la nourriture faite maison. Voici quelques alternatives au gluten facile à appliquer.

  • On opte pour de la farine de maïs ou de sarrasin plutôt que de la farine de blé
  • On n'oublie pas les féculents comme la pomme de terre, le riz, le maïs, la polenta ou le quinoa pour remplacer les pâtes, le boulgour ou le couscous
  • Les légumineuses aussi ne sont pas à négliger : haricots, lentilles, pois chiches, pois cassés, etc

On espère vous avoir éclairé sur le sujet et donner quelques idées pour satisfaire vos envies alimentaires malgré vos intolérances. On vous souhaite un bon week-end et n'hésitez pas à partager nos articles sur les réseaux sociaux !