Pendant les saisons fraiches comme l'automne et l'hiver, beaucoup de personnes sont convaincues que c'est une mauvaise idée de faire du sport, car les températures baissent et l'idée d'attraper froid n'enchante pas trop. Et si on vous disait que depuis toujours vous vous faisiez de fausses idées et que vous aviez faux sur toute la ligne ? Découvrez les 7 idées reçues sportives en automne/hiver les plus populaires.

C'est mauvais pour le moral

Faux ! Il est vrai qu'en automne et en hiver le moral est en baisse et donc il est bien plus facile de rester au chaud chez soi. On se dit plus facilement que cela attendra plus tard, la motivation n'est pas au rendez-vous et l'envie de sortir dehors s'absente. Mais au contraire, faire son sport en extérieur pendant les saisons froides permet en plus de prendre l'air, de profiter d'un peu de luminosité. De plus, plus nous produisons un effort physique, plus on produit d'endorphines. Résultat : on se sent encore mieux !

Mes performances physiques seront plus mauvaises

Faux ! Des études ont prouvé que le corps détient une température musculaire idéale à laquelle on peut s'entrainer dans les meilleures dispositions possibles, qui est comprise entre 31 et 37 °C. De plus, le froid va retarder l'apparition des douleurs musculaires, car il ralentit la production d'acide lactique de notre corps qui est à l'origine des sensations de brûlure que l'on peut rencontrer pendant un effort sportif. De ce fait, faire son sport lorsqu'il fait froid ne diminue pas vos performances physiques. Au contraire, il les aide.

Je dois oublier les sports en extérieur

Faux ! Cela ne dépend que des préférences de chacun. Il est tout à fait possible de bien se dépenser en faisant un running sous la pluie ou en faisant du vélo. La seule chose qui diffère des saisons chaudes, c'est que vous aurez besoin de plus vous couvrir. Pour cela, de multiples équipements sont à votre portée : collants, legging, superposition de hauts qui tiennent chauds et qui vont vous protéger des intempéries, gants et cache-oreilles.

Je vais attraper froid ou tomber malade

Faux ! En tant que tel, s'exposer au froid ne va pas vous rendre malade. Cette idée reçue dure depuis très longtemps, mais aucune étude n'a prouvé que le froid était directement responsable de notre santé. Le froid fragilise notre système immunitaire, mais ce qui fait que l'on tombe plus souvent malade en hiver est en réalité le fait de rester plus souvent chez soi ! Les microbes prolifèrent plus facilement dans les endroits chauds et se transmettent ainsi plus facilement d'individus en individus. Alors qu'au contraire, pratiquer une activité physique lorsqu'il fait froid va aider à combattre les infections et ainsi développer nos défenses immunitaires. On vous conseille cependant de ne pas rester trop longtemps avec vos vêtements trempés après un effort physique.

Je peux zapper l'échauffement et l'étirement

Faux ! Les échauffements et les étirements précédant et succédant une activité sportive sont essentielles, qu'importe la saison ! Ils vont faciliter la récupération et ne sont donc pas à oublier. Les muscles et les vaisseaux sanguins vont avoir tendance à se contracter pendant l'effort et d'autant plus lorsqu'il fait froid. Alors, un rallongement de ces pratiques sont à faire, même si vous préférez les faire au chaud en rentrant.

Je risque de me blesser

Faux ! Que l'on choisisse de faire du sport en plein soleil ou sous la pluie ne change rien aux risques de se blesser. La seule raison pour laquelle on pourrait se faire mal lorsqu'il fait froid plutôt qu'en été, c'est le fait de ne pas bien s'échauffer ou de ne pas s'étirer après chaque activité physique. Comme dit plus haut, ces étapes ne sont pas quelque chose dont on peut se passer. Pour éviter les rares claquages possibles dû au froid, il suffit simplement de bien se couvrir et de s'habiller chaudement.

Je dois changer mon alimentation

Faux ! Il est vrai que lorsque l'automne arrive on a tendance à manger plus que d'habitude. Cependant, ceci n'est qu'une mauvaise habitude que l'on s'impose par peur de manquer et ne constitue pas une vraie nécessité. Il est écrit nulle part que nous avons besoin de manger plus lorsque les températures baissent. Si vous pratiquez une activité physique, cela ne change rien non plus à vos habitudes d'alimentation. Vous avez toujours besoin d'une alimentation équilibrée et de continuer à bien vous hydrater.

Et vous, vous aviez des idées reçues sur les pratiques sportives en automne/hiver ? Dites nous lesquelles sur nos réseaux sociaux instagram, facebook, pinterest ou twitter !