Vous avez le sentiment que rien ne se passe comme vous le voulez, que vous échouez continuellement ou que vous n'avez pas de chance ? Il est fort probable que vous pratiquiez l'auto-sabotage sans même vous en rendre compte. En réalité, nos déboires résulteraient simplement d'une mauvaise estime de soi, d'une peur de l'inconnu et d'un manque d'assurance. Dans cet article, on vous donne 5 façons d'arrêter de vous auto-saboter !

1. Faire une introspection

Avant toutes choses, il est important de savoir où vous en êtes avec vous-même et dans votre vie. Pour cela, posez-vous des questions simples : "suis-je heureux/se ?", "Quel est mon idéal ?", "Quels sont mes rêves ?", "Est-ce que je les ai réalisés ?". Ces questions vont vous permettre de prendre conscience des choses qui vous pèsent quotidiennement et qui vous empêche sans doute d'avancer.

2. Faire face à ses peurs

Comme on l'a dit plus haut, l'auto-sabotage révèle un cruel manque de confiance en soi. Seulement, si on part défaitiste, on a moins de chance de réussir, vous ne croyez pas ? Plus on se persuade que l'on va échouer et plus on va se conditionner à le faire. Le seul moyen de se débarrasser de ses craintes, c'est de se fixer des objectifs précis et atteignables sur une durée donnée. On n'avait pas dit qu'en 2020 on se fixait l'objectif de surmonter une peur ?

3. Passer aux actes

Agir, oui, mais en prenant son temps, c'est encore mieux. Il ne sert à rien de vous presser et de vous mettre la pression. Il suffit simplement de trouver la force de faire le premier pas. Rien n'arrive jamais sans effort ni travail. Si vous voulez quelque chose, engagez la marche. En faisant un pas par jour, on apprend, on progresse et viennent ensuite les résultats. Et surtout, rappelez-vous qu'il est préférable de faire mille choses une fois, qu'une fois mille choses.

4. Penser à être bienveillant

Quand on pratique l'auto-sabotage, on est tous sauf bienveillant avec soi-même. Mais il faut toujours essayer de garder à l'esprit qu'on est humain, que personne n'est à l'abri d'une erreur et que personne ne devient champion olympique du jour au lendemain. Pardonnez-vous vos erreurs, pardonnez celles des autres, cessez de vous remettre en question. Parlez-vous aux autres comme vous le faites avec vous-même ? Probablement pas. Alors, pourquoi s'infliger tant de mal ?

5. Faire le tri dans ses pensées

Il arrive parfois que nos croyances soient limitantes. Il est donc très important de faire un point sur les pensées que l'on a et qui font que l'on ose pas entreprendre quelque chose. Il faut apprendre à les changer et/ou à les éradiquer, car vous n'avez pas le droit de douter de votre immense potentiel.

On espère que cet article vous a plu et on vous invite à réagir sur notre page Facebook et sur Instagram. Bonne journée à tous !